Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Meilleur désherbeur électrique : Comparatif des meilleurs de l’année

Si les mauvaises herbes prennent de l’ampleur dans votre jardin, vous devez forcément les enlever et il ne faut pas utiliser la version manuelle. En effet, certaines racines sont tellement importantes et résistantes qu’il est difficile de les enlever du premier coup. Je vous conseille alors d’acheter un désherbeur électrique puisque l’utilisation est simple et vous ne devez pas vous former pendant de longues semaines pour réussir à comprendre le mode opératoire. Le prix est aussi séduisant et vous ne polluez pas la planète puisque les produits chimiques ne sont pas au rendez-vous. De plus, si vous avez des enfants et des animaux de compagnie, ils pourront se promener dans le jardin sans aucune crainte.

Meilleur désherbeur électrique
Meilleur désherbeur électrique

Comparatif des 2 désherbeurs électriques que j’ai sélectionnés

Ce sont deux enseignes que vous ne connaissez pas, mais grâce à ce comparatif, vous pourrez trouver de petites perles et le coût est dérisoire. En effet, vous devez débourser moins de 50 euros pour des références qui sont pratiques et surtout performantes. De plus, l’encombrement est limité, vous pourrez stocker l’un des modèles dans votre garage ou votre abri de jardin. De plus, si les enfants ont tendance à le toucher, ils ne pourront pas se blesser, mais il est tout de même conseillé de le ranger dans un endroit éloigné de leurs petites mains.

La meilleure vente, le désherbeur électrique Nasum

Pour moins de 50 euros, vous aurez un produit facile à utiliser et même à déplacer. Il n’est pas très lourd, il est alors possible de le tenir avec une seule main et il reste assez précis, vous pouvez alors cibler plus facilement la zone que vous souhaitez traiter. Il faut tout de même être vigilant puisque tous les supports ne sont pas compatibles. Il est conseillé de ne pas utiliser ce désherbeur électrique sur une terrasse en bois par exemple puisque vous aurez tendance à la brûler. En ce qui concerne la puissance, il faut prévoir 2000 watts, cela permet d’éradiquer toutes les mauvaises herbes et vous pourrez même l’utiliser pour allumer votre barbecue ou le raviver.

NASUM Désherbeur Électrique Brûleur de Mauvaises Herbes 2000W Temperature Maximale 650°C avec 2 Buses et Cordon de 1,8 m Respectueux de l'Environnement pour Jardin, Jaune Foncé

  • Avantages : il est respectueux de l’environnement, il peut atteindre une température de 650 degrés, il supprime les mauvaises herbes au niveau des allées, des pavés et même des bordures en pierre. Il suffit de le brancher pour qu’il soit alimenté rapidement et vous avez trois buses pour trois ateliers différents. Le câble propose 1.8 mètres, mais il faudra une rallonge.
  • Inconvénients : pour changer l’embout, vous devez attendre de longues minutes, car vous pourriez vous brûler en quelques secondes. Cette vigilance est indispensable même avec le meilleur désherbeur électrique, mais certaines personnes oublient cette précaution.

Le produit le plus haut de gamme, le désherbeur électrique 2000 watts

Vous avez un produit pratiquement similaire, mais le prix est beaucoup plus faible puisqu’il faut débourser moins de 30 euros. Un désherbeur électrique n’utilise pas de produits chimiques et vous n’avez pas non plus des flammes qui peuvent être dangereuses. Le câble est toutefois très intéressant puisque vous avez 5 mètres à votre disposition, cela vous évite d’avoir une rallonge.

Désherbeur électrique 2000 W | Brûleur électrique de mauvaises herbes | Enlève les mauvaises herbes en quelques secondes | Allume barbecue | Sans flammes ni produits chimiques \ Brûleur 2 en 1

  • Avantages : il est prêt à l’emploi dès que vous le branchez à une prise électrique, cela vous évite d’utiliser des allumettes ou du gaz puisqu’il n’a pas un tel besoin. Il peut être utilisé sur les dalles en béton, les terrasses sauf si elles sont en bois… Le rangement est assez simple, il faut plier le câble pour qu’il ne s’emmêle pas.
  • Inconvénients : vous devez insister sur les différentes zones, il faut compter près de 15 minutes pour un m² seulement. Si vous avez une grande surface, il faut alors être patient, mais le travail reste tout de même de qualité.

Comment utiliser un tel désherbeur ?

Grâce aux avis, à un test, vous avez pu trouver le meilleur modèle et vous êtes enfin prêt à vous débarrasser de toutes les mauvaises herbes. L’utilisation est simple, il suffit de brancher votre désherbeur électrique avis et de patienter quelques secondes, cela dépend des références, mais certains ont besoin de chauffer pour fonctionner à plein régime. Vous avez ensuite une petite gâchette et lorsque vous appuyez la chaleur augmente considérablement. Vous devez le diriger uniquement sur les herbes ou votre barbecue si les braises ne sont plus au rendez-vous. LE résultat est généralement immédiat puisque les espèces meurent instantanément et cela est aussi valable pour celles qui ont de fortes racines et qui sont résistantes à tous les produits chimiques.

La meilleure vente, le désherbeur électrique
La meilleure vente, le désherbeur électrique

Un désherbeur thermique électrique

Vous avez donc la possibilité de choisir un désherbeur thermique électrique, le fonctionnement reste le même, mais l’alimentation n’est pas la même. Vous avez donc besoin d’une prise électrique et d’une rallonge lorsque cette dernière est assez éloignée. Cela demande une organisation conséquente surtout lorsque vous avez un grand jardin. De ce fait, le modèle électrique sera parfait uniquement pour les zones avec une faible superficie comme une terrasse ou un petit jardin, voire un potager. Pour les grandes surfaces, je vous recommande le modèle thermique, car il est tout aussi performant, polyvalent et facile à manier. Vous devez tout de même acheter des cartouches de gaz dans le commerce et il suffit d’allumer l’appareil avec une allumette en étant très vigilant lors de la manipulation. Si vous ne souhaitez pas vous brûler, choisissez des gants spécifiques.

Le désherbeur électrique avis

Vous avez eu l’occasion d’acheter un désherbeur électrique Aquila ou un modèle traditionnel, mais vous cherchez désormais la compatibilité. Comme j’ai pu le préciser, il faut éviter de l’utiliser sur des surfaces en bois ou à proximité du plastique. Le premier matériau aura tendance à noircir et même à brûler alors que le second pourrait fondre très rapidement. Vous pourrez tout de même l’utiliser sur du béton, des cailloux, dans les allées, les terrasses si elles sont conçues avec des dalles et pour le carrelage, la vigilance est aussi de mise. Il faut une forte résistance à la chaleur, car avec un moteur de 2000 Watts, vous pouvez tout de même grimper à plus de 650 degrés, il est alors appréciable d’avoir un appareil facile à régler en fonction du support. Regardez de ce fait les avis, ils devraient largement vous guider, car la performance n’est pas toujours la même.

Quelle est la différence entre un désherbeur électrique et un désherbeur thermique ?

Comparatif des 2 désherbeurs électriques que j’ai sélectionnés
Comparatif des 2 désherbeurs électriques que j’ai sélectionnés

Si vous avez besoin de désherber facilement votre allée par exemple, peut-être vous posez-vous la question de faire un choix entre plusieurs outils ? Je vous propose donc ici, un comparatif entre un désherbeur électrique et thermique. La première différence concerne le mode de fonctionnement. Si tous les 2 servent à brûler les mauvaises herbes de manière écologique, le thermique va le faire par le moyen d’une flamme alimentée par du gaz. Quant au désherbeur thermique, comme son nom l’indique, il va électriser la plante. Il est donc moins dangereux que le désherbeur à gaz. Du point de vue pratique, le désherbeur électrique est le plus léger des 2, mais nécessite une rallonge pour fonctionner. Vous aurez donc compris que le thermique vous permet d’avoir une liberté de mouvement, mais avec un certain poids. En ce qui concerne le prix, la fourchette est sensiblement la même que ce soit pour de l’électrique ou du thermique. Il faudra juste que vous pensiez à ajouter une bouteille de gaz pour faire fonctionner votre thermique. Son autonomie sera donc moins importante que pour l’électrique. Voilà il ne vous reste plus qu’à vous décider pour votre future livraison de désherbeur : électrique ou non ?

Top 10 des meilleurs désherbeurs électriques de l’année

Quelle est la durée de vie d’un désherbeur électrique ?

Voilà une question bien légitime à se poser avant tout achat que ce soit pour un désherbeur électrique ou tout autre outil. En ce qui concerne notre désherbeur, la durée de vie va évidemment dépendre de plusieurs choses. La première chose concerne la qualité de l’outil. Il paraît logique qu’un produit d’entrée de gamme, comme un désherbeur électrique pas cher sera moins résistant qu’un modèle plus haut de gamme. L’avantage également de préférer un désherbeur électrique haut de gamme est que vous pourrez vous procurer plus facilement des pièces détachées en cas de besoin.

Un autre point a également toute son importance. Il s’agit de la manière dont vous allez stocker votre désherbeur. Il est préférable de le ranger dans une pièce qui soit sèche pour éviter qu’il soit en contact avec de l’humidité, car il est question d’un désherbeur électrique. Il doit également être posé de façon stable pour éviter une chute et des chocs. Concernant l’entretien, bonne nouvelle il ne requiert pas de soin particulier, hormis de le garder propre. Si vous respectez tout cela, vous pouvez espérer garder en moyenne un minimum de 7 ans votre désherbeur électrique, pour un modèle de moyenne gamme.

Mon avis sur l’utilisation d’un désherbeur électrique

Pourquoi choisir un désherbeur électrique pour éliminer ses mauvaises herbes ? À ce jour, il est vrai qu’il existe plusieurs méthodes, plus ou moins efficaces, rapides, économiques ou encore confortables. Qu’en est-il vraiment pour le désherbeur électrique ? Du point de vue écologique, il n’y a que du positif à utiliser un tel outil. On a tous à un moment donné, acheté un produit désherbant chimique. Néanmoins, lorsque l’on voit les dégâts que cet usage de produits chimiques cause sur l’environnement et notre santé, il est indispensable de s’en passer pour de bon. Le désherbeur électrique est donc la meilleure option pour préserver notre planète. Alors oui, vous pouvez toujours le faire à la main.

Certes vous serez respectueux de la nature, et vous ferez des économies en n’achetant ni outillage, ni produit, mais ce n’est pas pour autant que cela n’a que des qualités. En effet, la position est loin d’être confortable par rapport à se tenir debout, le dos droit pour éliminer les mauvaises herbes grâce au désherbeur. Revenons un instant sur le critère du budget avec le désherbeur électrique. Vous pouvez en trouver à 50 euros pour un premier prix. Toutefois, pour une meilleure efficacité, ergonomie et durée dans le temps, je vous conseille de mettre un peu plus cher. Pensez sur le long terme et les économies que vous allez réaliser en n’achetant plus des produits toxiques et hors de prix.

Il nous reste à voir un critère très important : son efficacité. Même si pour les mauvaises herbes les plus coriaces, comme celles qui possèdent de longues racines, vous aurez besoin de refaire un passage quelques jours après, vous arriverez à en venir à bout. Le mieux est encore d’agir le plus tôt possible, soit sur les jeunes plantes. Si vous avez une grande surface à traiter, je vous conseille tout de même de choisir un désherbeur thermique à gaz. Voilà, vous l’aurez donc compris : le désherbeur électrique est pour moi la meilleure solution du point de vue rapport qualité prix, efficacité en respectant la nature et votre santé.

Quelle est la meilleure façon d’utiliser un désherbeur électrique ?

Comme pour tout outillage, il est important de bien l’utiliser afin d’être efficace en optimisant son temps, et surtout votre dos. Cela vous permettra aussi de garder votre désherbeur électrique le plus longtemps possible. En ce qui concerne la méthode, je vous conseille de le faire par zone, en vous dirigeant dans un seul sens. Si par exemple vous comptez brûler les mauvaises herbes du bord de votre terrasse, faites attention à ne pas faire d’aller et retour, car vous risqueriez par inadvertance, soit de tomber en vous prenant les pieds dans le câble d’alimentation, soit de l’endommager. Vous préserverez ainsi votre matériel et vous avancerez bien plus vite, sans oublier des mauvaises sur votre passage.

Maintenez votre outil 10 cm au dessus de la mauvaise herbe et provoquez le choc thermique durant environ 2 secondes. C’est la chaleur qui va se dégager qui va détruire la plante en plusieurs jours par dessèchement. Pour une efficacité optimale, vous devez répéter cette opération au bout de 15 jours. En ce qui concerne votre dos, si vous avez opté pour un désherbeur électrique dont la canne est réglable, profitez-en à fond pour que votre outil soit le plus adapté possible à votre taille. Toutes vos articulations vont vous en remercier. Si le modèle que vous avez n’est malheureusement pas réglable, essayez de garder le dos le plus droit possible.

Supprimez tous les produits chimiques

Si vous avez l’intention d’évincer ces mauvaises herbes au niveau de votre terrasse ou de votre allée, plusieurs solutions sont à envisager. Grâce à ce comparateur, vous pouvez identifier les techniques qui méritent votre attention et elles sont agréables pour votre entourage. Si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie, les risques sont inexistants, ce qui n’est pas le cas avec un désherbant classique.

  • Le désherbeur est simple à utiliser selon les avis des clients, vous devez donc le brancher à une prise secteur.
  • Il utilise une forte chaleur afin de brûler les mauvaises herbes et ces produits sont compatibles avec plusieurs supports.
  • Que ce soit aux abords de la piscine, sur la terrasse ou encore les escaliers en béton, ces désherbeurs peuvent être efficaces.
  • Soyez vigilant avec le bois puisque la chaleur peut le brûler et entacher le visuel.

Ces désherbeurs nécessitent ensuite un petit travail puisque vous devrez enlever avec un balai, un râteau ou vos mains les restes, mais le rendu sera beaucoup plus réjouissant. Vous devrez également renouveler cette expérience à plusieurs reprises pour être certain que les mauvaises herbes ne seront plus au rendez-vous et vous pourrez profiter de votre espace vert.

Attention au support que vous pouvez traiter

Vous avez pris la décision de supprimer toutes les mauvaises herbes sans avoir recours à des produits chimiques. Les désherbants peuvent être néfastes pour la faune et la flore puisqu’ils ne sont pas compatibles avec les animaux à quatre pattes. De plus, vous pourriez lors d’une mauvaise utilisation entacher votre espace vert et donc les sols. C’est pour cette raison que nous recommandons forcément un modèle électrique, mais il y a aussi des précautions à envisager.

  • Sur le béton, les conséquences ne sont pas problématiques puisqu’il s’agit d’un support relativement robuste.
  • Pour la terre, vous pourriez tout de même brûler la surface, d’où l’intérêt d’utiliser cet outil avec parcimonie.
  • Pour les sols en plastique, il faut le bannir puisque la température aura tendance à entraîner une fusion et les revêtements pourraient fondre.
  • Cela est aussi possible si les mauvaises herbes poussent au niveau de votre film géotextile.
  • Bannissez également le désherbeur électrique avec des dalles en bois, une terrasse conçue avec un plancher…

Au vu de l’épaisseur, il sera tout de même difficile d’enflammer le sol, mais les dalles ne pourront pas résister à cette chaleur. Vous aurez alors des taches noires brûlées qu’il sera impossible d’enlever. Certes, les mauvaises herbes auront disparu, mais votre sol sera clairement désagréable à regarder. C’est pour cette raison qu’il y a des avantages et des inconvénients pour chacun des produits, d’où l’importance de se former en amont pour être certain de dénicher l’appareil le plus adapté. Si vous avez un potager ou un jardin vous avez surement déjà été confronté à problème récurrent : les mauvaises herbes. Vous vous en doutez, le traitement et les solutions pour s’en débarrasser ne sont pas les mêmes en fonction de votre environnement. Désherber une cour ne sera clairement pas aussi complexe que d’éliminer des mauvaises herbes dans votre pelouse ou dans un potager. Nous vous proposons de vous aider dans cette longue entreprise.

Comment utiliser un tel désherbeur ?
Comment utiliser un tel désherbeur ?

Comment désherber efficacement ?

Enlever la partie visible des plantes indésirables ne suffira clairement pas. Ainsi pour éliminer les herbes adventices (le nom plus « scientifique » de la mauvaise herbe) qui soit dit en passant est bien plus exact par ce nom provenant du latin adventices signifie : vient de l’extérieur, car elles ne sont pas forcément mauvaises. Elles peuvent même vous donner des indications sur la nature de la terre dans votre potager et vous indiquer quoi planter. Mais revenons au sujet qui nous motive aujourd’hui : leur élimination pour laisser de la place aux plantes que vous avez choisies de faire pousser. Sachez qu’il sera bien plus simple d’éliminer les racines si la terre est bien humide. Par conséquent, lancez-vous dans cette activité après une bonne pluie. Il est important de bien arracher toute la racine sans quoi la plante va repousser. Dans cette logique, il ne faut surtout pas utiliser un engin type motoculteur car il va hacher les plantes et vous vous retrouverez avec un terrain totalement envahi par les mauvaises herbes. Nous passons maintenant au désherbage en tant que tel. Il existe plusieurs méthodes :

  • Le désherbage manuel : munissez-vous d’un couteau à désherber ou d’une gouge d’asperge qui vous permettra d’atteindre les racines profondes des plantes indésirables.
  • L’eau chaude salée : Vous venez de faire cuire vos pâtes et bien profitez-en pour utiliser l’eau de cuisson comme désherbant. Attention c’est une méthode non sélective, l’eau combinée au sel va détruire toutes les plantes, les bonnes comme les mauvaises.
  • La salarisation : sous ce nom barbare se cache simplement une méthode simple. Il suffit de recouvrir la zone à désherber avec une bâche sombre. Sous l’effet du soleil, les plantes se trouvant en dessous vont cuire et se dessécher.
  • Le vinaigre : pour éliminer une plante, vous pouvez également utiliser du vinaigre. En effet, l’acide va brûler la plante. Un avantage de cette méthode, c’est de pouvoir replanter après une ou deux semaines seulement après la disparition de la mauvaise herbe.
  • Le désherbeur thermique : il peut être électrique, à vapeur ou à gaz. C’est la méthode la plus rapide et la plus radicale. Avec un peu d’habitude et de dextérité vous pourrez éliminer uniquement les mauvaises herbes tout en gardant vos plantes.

Nous avons volontairement omis les traitements chimique, car même s’ils sont efficaces, ils sont très mauvais pour la planète et pour votre santé. Une fois la zone totalement nettoyée, il va vous falloir employer la méthode du faux semis. Il faudra laisser la terre à nue pendant une bonne dizaine de jours. Cela vous permettra d’éliminer à coup sûr la repousse des mauvaises herbes. Passé cette période, vous pourrez planter vos graines et vos semis.

Comment choisir son désherbeur thermique ?

Beaucoup de monde imagine qu’un désherbeur thermique a pour but de brûler la plante comme le ferait un incendie de forêt, mais il n’en est rien. En effet, les mauvaises herbes sont plutôt coriaces et si par le plus grand des hasards, l’ensemble de la plante n’est pas brûlée, celle-ci va tout simplement repousser. Vous aurez donc perdu votre temps pour rien. Tout ça pour dire, qu’un bon désherbeur thermique doit faire exploser les cellules végétales de la plante grâce un véritable choc thermique. D’ailleurs sur ce point, les jeunes plantes sont bien plus sensibles à la température. Il ne faut donc pas éliminer les plantes. Enfin, sachez que les désherbeurs thermiques ne sont pas infaillibles. Ils auront la plus grande difficulté à venir à bout des plantes rampantes ou celles avec des racines très profondes comme celle des pissenlits par exemple. Enfin, une dernière chose, il est inutile de coller le désherbeur à la plante adventice pour l’éliminer, contrairement à un coupe-bordure par exemple. Si votre désherbeur est suffisamment puissant, une distance d’une dizaine de cm au-dessus de la plante devrait suffire pour faire exploser ses cellules.

Vous l’avez donc compris, un bon désherbeur thermique devra impérativement être puissant. Par contre, la source d’énergie pour la produire n’a que peu d’importance. À vous donc de voir, si vous voulez opter pour un désherbeur électrique car vous avez un petit jardin et une source électrique facile d’accès. Vous pouvez également opter pour des désherbeurs à gaz. Vous aurez alors deux options :

  • Les appareils qui fonctionnent avec des petites bouteilles, si vous en avec une utilisation ponctuelle car les recharges peuvent vite devenir très cher finalement.
  • Les appareils qui fonctionnent avec des bouteilles de gaz classique. Ils sont cette fois plus difficiles à déplacer de par le poids et la taille des bouteilles.

Attention, il faut manipuler les appareils avec précautions pour vous et pour votre environnement. En effet, il y a une flamme qui va sortir de l’appareil et par conséquent un risque d’incendie potentiel. Il existe une dernière famille de désherbeur : les désherbeurs à vapeur. C’est selon nous, le moins risqué puisque c’est de la vapeur brûlante qui va faire office de désherbant. Ils sont par contre relativement onéreux à l’achat. Sachez qu’il faut compter entre 30 et 200 euros pour de tels appareils et que la moyenne des prix tourne autour de 70 euros. Pour conclure et quelque soit l’appareil choisi, il vous faudra appliquer certaines consignes de sécurité. Nous y reviendrons plus en détails dans un prochain paragraphe.

Quelles précautions prendre lorsqu’on utilise un désherbeur thermique ?

Nous avons écrit qu’il était plus facile de désherber après la pluie, mais attention toutefois : cette règle n’est valable que lorsque vous désherbez à la mains. En effet avec un désherbeur thermique, c’est l’inverse. Plus la plante est sèche, plus vous la possibilité de désherber efficacement. Une autre recommandation obligatoire lorsque vous désherbez avec une flamme, c’est de le faire sans vent extérieur, sans quoi vous risquez de déclencher un incendie sur votre parcelle. La période idéale pour réaliser ce type d’opération est la fin de l’hiver. La sève n’aura encore pas eu le temps de remonter trop dans les plantes et ne elles ne seront pas encore trop vigoureuses. Il faudra si tout va bien, désherber votre jardin au moins 3 ou 4 fois dans l’année. Ne cherchez pas à éliminer toutes les mauvaises herbes dès votre premier passage. Pour le désherbage en lui-même, il est inutile de rester trop longtemps sur la plante. Vous devez marcher pendant l’opération.


Au niveau de votre tenue de travail, les gants ne sont normalement pas nécessaires car vos mains se trouvent très loin des flammes. Par contre, le pantalon en coton résistant, ainsi que de bonne chaussures sont une obligation. Une chose est certaine les matières synthétiques sont à oublier totalement, même au niveau de votre tee-shirt, sauf si vous voulez transformer vos vêtements en chasuble. Vous pouvez prévoir un seau ou un arrosoir pour souscrire à tout départ d’incendie. Si vous avez opté pour un désherbeur thermique électrique, il vous faudra également prévoir une rallonge suffisamment longue pour atteindre le fond de votre jardin. Attention, le désherbeur demande une grosse puissance énergétique. Vous devez impérativement dérouler la totalité de votre rallonge pour vous en servir.

Le désherbeur électrique avis
Le désherbeur électrique avis

Que faire après avoir désherbé ?

Selon la taille et le type de jardin que vous souhaitez chez vous, les actions à mettre en place après le premier désherbage peuvent être très différentes. Si vous vous lancez dans un potager, il vous faudra mettre en application la fameuse méthode du faux semis pour être sûr et certain d’avoir bien fait votre travail d’élimination. Vous allez ensuite pouvoir passer votre motoculteur ou votre motobineuse. Vous pouvez également le faire à la main à l’aide d’un binette mais ça vous demandera beaucoup plus de temps et d’huile de coude. Une fois cette étape terminée, vous allez devoir pailler. Cela vous permettra de protéger et aussi de nourrir votre sol. Il existe deux grandes familles dans ce domaine.

  • Le paillage végétal : il peut être de nature très différente, les coques de fruit à coques fonctionnent très bien (noix, noisette, marron, …) Vous pouvez également utiliser des feuilles mortes ou de l’écorce de bois. Bien entendu, la paille reste un très bon couvre sol. Enfin la tonte de pelouse ou le broyage de végétaux peut également convenir. Attention avec la pelouse car des mauvaises herbes peuvent s’y cacher et votre laborieux travail risquerait alors d’être réduit à néant. Le but est de mettre une couche suffisamment épaisse pour empêcher la lumière d’atteindre le sol et par conséquent que les mauvaises herbes récalcitrantes puissent de nouveau pousser.
  • Le paillage minéral : il va cette fois uniquement servir de barrière contre la lumière, mais ne va pas nourrir le sol en se décomposant. Là encore, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez utiliser des galets, des graviers ou bien encore de la pouzzolane ou des copeaux d’ardoise. L’avantage du minéral est de pouvoir faire varier les couleurs dans votre jardin.

Sur le même principe que le paillage, mais moins « écologique » vous pouvez utiliser de grandes bâches plastiques. En plus d’empêcher la lumière d’arriver jusqu’au sol, vous aurez en supplément un effet de serre en dessous ce qui vous permettra de venir à bout des mauvaises herbes les plus récalcitrantes. Mais le revers de cette médaille, c’est que les insectes utiles à votre jardin vont eux aussi également disparaître faute de nourriture. Il vous faut donc utiliser cette option uniquement sur des petites surfaces

Une fois cette étape franchie, il va vous falloir réfléchir à vos plantations ainsi qu’aux fleurs qui peuvent vivre en symbiose avec votre potager. Vous pouvez par exemple planter des œillets d’Inde qui grâce à l’odeur, vous permettra d’éloigner les insectes ravageurs comme les pucerons. Il sera un allié idéal pour vos carottes, vos tomates ou encore vos poireaux.

Quels sont les autres outils indispensables pour jardiner ?

Maintenant que vous savez tout ou presque sur le désherbeur thermique, il serait fort dommage de ne pas avoir les bons outils pour jardiner. Nous vous proposons de faire une petite check-list des outils indispensables. Vous en aurez très certainement quelques-uns. Il sera bon d’en profiter pour vérifier s’ils sont toujours en état de fonctionner.

  • Le sécateur : c’est tout simplement l’outil indispensable pour un jardinier. Il vous permettra de tailler vos plantes et vos arbustes à l’automne et également de couper les tiges et plantes indésirables. Il en existe de deux types, le modèle classique avec une lame en forme de crochet et les sécateurs dit à enclume qui vous permettront de couper des sections plus grosses et plus facilement.
  • Les gants de jardins : vos mains ne repoussent pas contrairement aux plantes. Il est donc important de bien les protéger de la terre, des épines et aussi et surtout des produits chimiques éventuels. Il en existe de différentes sortes. Ne prenez pas des produits premier prix, sans quoi vous allez devoir en changer très souvent. Finalement, votre budget gant risquerait d’exploser.
  • La binette : c’est avec elle que vous allez pouvoir éliminer certaines mauvaises herbes et créer des sillons pour y planter vos graines. N’oubliez pas comme dit le vieil adage « un bon binage vaut deux arrosage ».
  • Une fourche : c’est l’outil lui aussi indispensable pour travailler la terre. Si votre terre n’est pas trop sèche, vous pouvez également opter pour une bêche plus facile à manier.
  • L’arrosoir : c’est un accessoire qu’on ne présente plus, mais il est pour autant aussi indispensable que les autres. En plus du long bec, choisissez-en un avec une pomme amovible. Vous pourrez ainsi l’utiliser au moment de l’arrosage de vos semis et autres plantes fragiles. Si vous avez suffisamment de force, n’hésitez pas à en prendre un d’une taille conséquente. Si vous avez le budget et du temps devant vous pour l’installation, un système arrosage vous fera gagner un temps précieux.